Skip to content

« Homme libre, toujours tu chériras la mer ! » Charles BAUDELAIRE

8 avril 2009

LE CAPITAL, 1

le-capital-1

LE CAPITAL, 2

le-capital-2

LE CAPITAL, 3

le-capital-3

LE CAPITAL, 4

le-capital-4

LE CAPITAL, 5

le-capital-5

LE CAPITAL, 6

le-capital-6

LE CAPITAL, 7

le-capital-7

LE CAPITAL, 8

le-capital-8

LE CAPITAL, 9

le-capital-9

LE CAPITAL, 10

le-capital-10

LE CAPITAL, 11

le-capital-11

« Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». CONFUCIUS

One Comment leave one →
  1. Imen Amouri permalink
    13 avril 2009 7:17

    l’esprit ajoute à l’apparence d’une mer des dessins et des desseins qui la transforme en un espace de vie et de rève magique: Enfin,on peut revoir dans l’idée de la surface une belle abstraction d’une des deux dimensions qui la composent:l’idée de la ligne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :