Skip to content

« C’est peut-être ça, être vivant : traquer des instants qui meurent ». Muriel BARBERY

20 novembre 2008

AU BOULOT !

au-boulot

LE TEMPS DES CERISES, 1

le-temps-des-cerises-1

LE TEMPS DES CERISES, 2

le-temps-des-cerises-2

LE RÉVERBÈRE DU PETIT IMMEUBLE

le-reverbere-du-petit-immeu

LA BRISE D’EST

la-brise-dest

LES PARFUMS DU ZÉPHYR

les-parfums-du-zephyr

« Dans les instants d’émerveillement, on parvient aisément à sortir de la petitesse, à élever son esprit aux dimensions de l’univers jusqu’à embrasser le tonnerre et le murmure, le bon et le mauvais, le proche et le lointain ». Yann MARTEL

4 commentaires leave one →
  1. Anaïs Oddou permalink
    20 novembre 2008 2:07

    J’aime beaucoup ces photos, sauf une peut-être, « LE RÉVERBÈRE DU PETIT IMMEUBLE », je trouve le premier plan trop noir, trop encombrant. Mais sinon, je les trouve très réussis concerant les couleurs 🙂

    http://anaisoddou.wordpress.com/

  2. 20 novembre 2008 2:59

    Merci Anaïs pour le compliment; concernant votre remarque, le plan noir et plat était un choix prémédité.

  3. Anaïs Oddou permalink
    20 novembre 2008 3:41

    Alors autant pour moi (:
    Bonne continuation

  4. 20 novembre 2008 6:46

    Avec mes respects pour votre lecture de la photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :