Skip to content

« Imaginer, c’est hausser le réel d’un ton ». Gaston BACHELARD

6 novembre 2008

LES AMOUREUX

les-amoureux

TU ME GÊNES !

tu-me-genes

ON DEVRAIT S’ENTENDRE !

on-devrait-sentendre1

ON N’A RIEN A SE DIRE !

on-na-rien-a-se-dire

ON SE BAIGNE ?

on-se-baigne1

TU VIENS ?

tu-viens

VOUS ÊTES DE QUEL PAYS ?

vous-etes-dou

TU DORS ?

tu-dors

ON AVANCE UN PEU ?

on-avance-un-peu

LE COUP DE SOLEIL !

le-coup-de-soleil

J’AI FROID ! ON RENTRE ?

jai-froid-on-rentre

« Il n’y a pas de vacances à l’amour, ça n’existe pas. L’amour, il faut le vivre complètement avec son ennui et tout, il n’y a pas de vacances possibles à ça ». Marguerite DURAS

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :