Skip to content

« Que l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée ! ». André GIDE

7 juillet 2008

LES PIEDS DANS L’EAU 4

.

LES PIEDS DANS L’EAU 5

.

LES PIEDS DANS L’EAU 6

.

«L’important c’est que la photo possède une force constatative et que le constatatif de la photo porte, non sur l’objet, mais sur le temps». Roland BARTHES

2 commentaires leave one →
  1. 13 juillet 2008 3:31

    j’aime bien ton regard pictural…
    ce qui est fantastique en photographie c’est qu’elle est capable d’imprimer un regard assez personnelle…
    elle permet de partager une sensation visuelle… un plaisir visuel
    j’ai trop apprécié la supersposition des couleurs sur « pieds dans l’eau 5 »

  2. 13 juillet 2008 4:02

    Je suis sensible à ton appréciation. La photographie plasticienne est le prolongement naturel, sinon au cœur de la plasticité contemporaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :